L'arbre de Judée, une teinture naturelle et printanière

01.05.2019

 

 

Chers lecteurs,

 

En ce mois de Mai qui s’annonce riche en évènements mais aussi en couleurs nous revenons vers vous avec une nouvelle recette de teinture végétale ! En effet ce mois si chaleureux et animé est également annonciateur d’une autre bonne nouvelle : la saison de floraison de l’arbre de Judée qui offre de beaux jaunes ! 

 

Avant de vous expliquer en détail le déroulement de la teinture, nous avons souhaité vous en dire un peu plus sur cet arbre.

 

Son tronc est généralement penché et prend une forme assez tortueuse, variable selon les individus. Il se déploie relativement près du sol (de 6 à 10 mètres) en grosses branches aux formes irrégulières. Ses feuilles, vert tendre et arrondies, sont échancrées à la base. Ses fleurs rose pourpres apparaissent sur les branches anciennes, avant les feuilles. 

 

Son nom, arbre de Judée (Cercis siliquastrum) ou Gainier silicastre lui vient de sa région d’origine, la Judée. Il a d'ailleurs été introduit au Moyen-Orient au XVIIe siècle et planté comme arbre ornemental. Il se serait alors naturalisé sur les coteaux secs et boisés des régions au climat doux et méditerranéen. Si certains d’entre vous souhaitent le découvrir, il se situe principalement dans la moitié sud de la France et plus largement dans l’Europe méridionale. 

 

Mais si un jour, l’envie vous prenait de planter l’arbre de Judée, sachez que toutes les terres lui conviennent, du moment que le sol est profond. Il a tout de même une préférence pour les terres légèrement calcaires. 

Qui plus est, il aime les expositions plein soleil. C'est pourquoi il est souvent surnommé « l’arbre du printemps ». Les feuilles et les jeunes rameaux, récoltés durant cette période, peuvent être utilisés frais ou séchés. Ils contiennent des flavonols, appartenant à la grande famille des flavonoïdes, des substances au demeurant très colorante. A l’aide d’un mordant à base d’alun et de tartre, ces parties, sans ajout d’additifs, délivrent une couleur jaune citron ou verte, si l’on y ajoute du cuivre. 

 

Enfin, sachez que son utilisation tinctoriale est déjà citée au XVIIIème siècle par Dambourney, un célèbre chimiste français spécialiste des teintures, comme source d’une « riche couleur de Nankin très solide ». 

 

 

 

Et comme la fête des mères approche à grand pas, Couleurs Du Temps vous propose un petit guide de teinture à réaliser avec vos proches, à condition d’être attentif et motivé. Pour cela, il vous faudra quelques feuilles de l’arbre de Judée, une marmite et un morceau de tissu !

 

 

Le bain de teinture

 

Dans un premier hachez les feuilles et faites-les macérer au moins une demi-journée dans de l’eau. Lorsque cette étape est réalisée, il vous faudra verser les plantes et le jus macéré dans une marmite. Ensuite, faites chauffer pendant une heure et portez à ébullition brièvement. Enfin, il ne vous reste plus qu’à laisser refroidir et filtrer la décoction. 

 

 

Le processus de teinture

 

Le processus étant assez technique, il vous est conseillé de participer préalablement aux ateliers de teintures végétales que nous organisons chaque samedi après-midi dans notre atelier de Ménilmontant.

Pour toute inscription : https://wecandoo.fr/atelier/initiation-teinture-impression-vegetale

 

La première étape consiste à tremper le tissu mordancé dans le bain de teinture. Pour en savoir plus sur le mordançage, vous pouvez consulter notre article Comment teindre avec des colorants naturels?

Dans un second temps, faites chauffer le bain de teinture environ une heure en remuant correctement afin que le tissu s’imprègne du bain de teinture.

Enfin laissez refroidir le bain de teinture avec le tissu à l’intérieur puis rincez-le et laissez-le sécher à plat. 

 

 

Nous avons testé cette recette sur un échantillon de soie que nous avons inséré dans un médaillon. Voici le résultat obtenu : une jolie couleur jaune qui rappelle cette belle et douce période de printemps !

 

 

 

D’ailleurs, si vous ne savez toujours pas quoi offrir à vos maman, Couleurs Du Temps se fera une joie de vous permettre de trouver le cadeau idéal ici ! Un collier médaille ou un carré de soie unique et personnalisé dont la couleur sera le souvenir d'un jour inoubliable.

 

Le cœur d’une mère est un océan de couleur alors pourquoi ne pas lui offrir de quoi briller encore plus !

 

 

 

 

Ouvrages de référence

  • http://www.conservation-nature.fr/presentation.php?url=Cercis_siliquastrum

  • http://www.teinture-mère.fr/fr/p-cercis-siliquastrum-bourgeon---arbre-de-jud--e-p186914.html

  • https://jardinage.ooreka.fr/plante/voir/1195/arbre-de-judee

  • Marie Marquet, Guide des teintures naturelles, Plantes à fleurs, Éditions Belin, Paris, 2011.

     

     

     

     

     

     

     

     

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload